Techniques d'astronome amateur
Titan en détails

Le mécanisme de déclinaison de TITAN

Ce dispositif motorisé est contrôlé par un circuit électronique radiocommandé. La préoccupation principale lors de l'élaboration doit être la réduction des jeux de fonctionnement. Ainsi la direction de visée de l'instrument ne variera pas au moindre coup de vent et la correction éventuelle de visée se fera sans "temps mort".

La réalisation de la pièce E demande quelques soins particuliers. Il faut souder le tube aux deux écrous après avoir monté cet ensemble sur une tige filetée. L'écrou résultant doit avoir le moins de jeu possible avec la tige filetée.

Mécanisme de déclinaison de Titan 1

Notez la fixation souple du moteur d'une part sur le tube et d'autre part sur la vis. Le caoutchouc ainsi disposé amorti parfaitement les vibrations du moteur "pas à pas".

A l'extrémité du levier de déclinaison, la tige en bronze de 4mm de diamètre est maintenue par 3 vis à tête fraisée (conique). Elle forme une fourche dans laquelle glisse sans jeu la poulie de MECCANO qui est solidaire de l'écrou, en serrant la vis du haut on annule le jeu et on peut régler la pression. Ce dispositif permet donc une variation de la distance entre l'écrou et l'axe de rotation du bras.

Le moteur SAIA à 2 phases UDB 10 - 78 Ohms, réducteur D-50A est identique à celui de l'entraînement horaire. Il est protégé par un capot en plastique réalisé à partir d'un boîtier BOSS CP15 acheté auprès d'un distributeur de composants électroniques. Ce coffret est fixé au tube par l'intermédiaire de 2 morceaux de cornière qui ne sont pas détaillés sur le plan.

Mécanisme de déclinaison de Titan 2