Techniques d'astronome amateur
Notions d

NOTIONS D'OPTIQUE

POUR LES ASTRONOMES AMATEURS

La lunette de Galilée

Galileo Galilei dit Galilée est né à Pise le 15 février 1564 et mort à Arcetri près de Florence le 8 janvier 1642.

En 1609, Galilée construisit sa première lunette d’après la description d’une invention hollandaise. Il est le premier à avoir employé cet appareil pour observer les astres, ce qui lui permit de faire des découvertes étonnantes : satellites de Jupiter, montagnes et cratères sur la lune, phases de Vénus, etc...

La lunette de Galilée
Figure 1 : Schéma de principe de la lunette de Galilée.

La lumière qui pénètre dans cette lunette commence par traverser une première lentille convergente. On la nomme "objectif" car elle est dirigée vers l'objet observé. C'est elle qui forme l'image que l'on observe avec l'oculaire. Ce dernier est constitué par une seconde lentille plus petite et divergente. C'est la lentille oculaire car elle est disposée près de l'œil de l'utilisateur.

Cette lentille oculaire est placée avant le foyer de l'objectif, celui-ci ne peut donc pas former une image réelle. L'image observée à travers cet oculaire est virtuelle, cela signifie notamment qu'on ne peut pas placer dans cet instrument un réticule qui aurait permis de l'employer comme un viseur (par exemple).

Contrairement à la plupart des autres dispositifs que nous allons passer en revue, la lunette de Galilée fournit directement des images droites. Cette formule permet de réaliser des instruments de faible encombrement et de faible coût. Aujourd'hui, elle est surtout employée dans des jumelles de théâtre ou dans des lunettes à bon marché.

Pour modifier le grossissement de cet instrument, il suffit choisir une autre lentille oculaire avec une distance focale différente. Pour le calcul du grossissement voir le mémento optique.

En examinant la marche des rayons lumineux sur la figure 1, nous comprenons que cet instrument fournit forcément un faible champ et un faible grossissement. Ces deux caractéristiques sont limitées par la marche divergente des rayons en sortie de l'oculaire.

PRECEDENT <== Introduction
SUITE => La lunette de Kepler ou lunette astronomique