Techniques d'astronome amateur
Notions d

NOTIONS D'OPTIQUE

Le télescope photographique de Maksutov

Albert Bouwers a conçu son système télescopique pendant que le chaos de la seconde guerre mondiale empêchait la diffusion des informations scientifiques. A ce moment-là, d'autres opticiens ont conçu indépendamment des dispositifs comparables. Parmi eux l'histoire a retenu le nom de Dmitri Maksutov.

Dmitri Dmitrievich Maksutov était un astronome et opticien russe (puis soviétique) issu d'une lignée d'officiers supérieurs de l'armée russe. Il est né le 23 avril 1896 et mort le 12 août 1964.

Ignorant tout des travaux de Bouwers, Dmitri Maksutov a conçu en 1941 une lame de fermeture aux faces sphériques. Cette lame ressemble à celle de Bouwers mais ses proportions sont étudiées pour minimiser l'aberration chromatique. Les dioptres ne sont pas concentriques et le diaphragme d'entrée est situé au niveau de la lame correctrice.

Le télescope de Maksutov
Figure 34 : Le télescope photographique de Maksutov.
Cliquer sur l'image pour obtenir les caractéristiques détaillées d'un télescope de Maksutov.

Considérons la différence des rayons de courbure de la lame Δr = R2 - R1     [40]

Pour annuler l'aberration chromatique, l'épaisseur "e" de la lame doit respecter la relation suivante :

     [41]

avec : n = indice de réfraction du verre de la lame

Pour le verre BK7 qui est couramment employé cela donne : e = 1,765.Δr     [42]

Toutefois Maksutov recommande pour atténuer le sphérochromatisme : e = 1,7.Δr     [43]

La distance focale de ce dispositif est légèrement inférieure à la moitié du rayon de courbure du miroir.

A distance focale égale, la formule définie par Maksutov est moins longue que celle de Bouwers ou celle de Schmidt.

C'est l'aberration de sphéricité résiduelle qui limite la finesse des images. Elle doit être maintenue dans la limite du tolérable pour la photographie.

PRECEDENT <== Le télescope de Bouwers
SUITE => Le télescope Schmidt-Cassegrain