Techniques d'astronome amateur
Télescopes en détails

Le porte oculaire partie fixe et cabestan

La partie inférieure de l'illustration montre la bague filetée qui est fixée sur le tube du télescope. Comme pour chacune des autres pièces, la quantité de métal est réduite afin de limiter le poids. La collerette est collée sur l'épaulement extérieur du tube avec une colle époxy.

Le filetage interne de ce tube comprend un double filet dont le diamètre nominal vaut 61mm (c'est le diamètre extérieur du filet) et le pas vaut 2mm. Il s'agit de deux filets décalés d'un demi pas. Ils ont donc la profondeur d'un filet au pas de 1mm alors que leur pas vaut en réalité 2mm. On pourrait envisager de réaliser un filet unique au pas de 2mm mais il serait d'un usinage plus grossier et nécessiterait un jeu plus important. J'estime que le double filet est plus facile à exécuter avec précision. D'ailleurs, certains ont voulu "simplifier" la réalisation du porte oculaire en utilisant un simple filet au pas de 2mm et cela a abouti à un jeu de fonctionnement excessif...

En haut de l'illustration, vous pouvez voir la partie vissable du porte oculaire. Elle se visse dans la partie fixe précédemment décrite et comprend deux écrous à cabestan. Le premier (celui du haut) est collé avec une colle époxy sur ce tube fileté. Remarquez qu'il laisse dépasser légèrement le tube fileté, ainsi les accessoires qui seront emmanchés dans le tube prendront appui sur le bord de celui-ci car il est bien perpendiculaire à l'axe.

Le deuxième écrou est libre et sert de contre écrou quand on veut bloquer la mise au point et annuler les jeux (photo au foyer par exemple). Pour cela, il faut le bloquer contre le tube fixe.

A l'extrémité inférieure du tube vissable (à l'intérieur) se trouve un filetage bien curieux. Il a un diamètre nominal de 54,85mm. Ce n'est pas une erreur d'indication. Cette valeur était celle du prototype et a ensuite été reproduite systématiquement. C'est sur ce filetage que vient se fixer le correcteur de champ (formule de Ross) lorsque nous l'employons. C'est pour cela que la longueur de cette pièce doit être précisément déterminée. Grâce à l'exactitude d'usinage de cette côte, nous pouvons utiliser nos correcteurs de champs sur n'importe lequel de nos télescopes.

Porte oculaire