Techniques d'astronome amateur Dossiers techniques

TITAN en détails

Lors de la conception de ce télescope de Newton, j'ai voulu définir un instrument compact capable de photographier un champ relativement large. Je désirais un outil intermédiaire entre le téléobjectif et mon télescope de 260mm qui puisse être utilisé pour tous les usages courants tels que l'observation visuelle ou photographique, planétaire, solaire ou objets faibles. Je voulais aussi qu'il soit facile à transporter.

J'ai réalisé le miroir principal dans un disque de verre à vitre de 18mm d'épaisseur. Il a un diamètre utile de 145mm pour une distance focale de 691,5mm, F/D=4,77.

L'axe de l'oculaire est perpendiculaire à l'axe de déclinaison, cela me semble être la meilleure orientation pour un instrument de ce gabarit.

TITAN est motorisé en ascension droite ainsi qu'en déclinaison. Ses deux moteurs sont pilotés par un système de télécommande radio à 27MHz.

Cet instrument est en bois, ceci lui confère une excellente stabilité et les éventuelles vibrations sont très bien amorties. Les éléments en bois sont vissés et collés. De plus, les différents éléments sont mastiqués, enduits et peints avec une peinture glycérophtalique blanche (RIPOLIN 500 / Superlaque glycérophtalique). Il est entièrement peint en blanc.

Le résultat est un sympathique instrument que je transporte dans mon véhicule avec SIRIUS mon télescope de 260mm pour aller observer loin des lumières de Marseille. Ainsi pendant les longues poses photographiques de SIRIUS, j'observe les astres avec TITAN ou inversement.

Contrairement aux télescopes Schmidt-Cassegrain, TITAN ne craint pas l'humidité. Mes observations ne sont jamais perturbées par des dépôts de rosée sur un des miroirs. Seul le chercheur est embué lors des nuits très humides.

J'aime bien utiliser TITAN alors que je suis assis dans un siège pliant que j'amène toujours avec moi sur le site d'observation, c'est très confortable. Je dois toutefois avouer que cet instrument nécessite quelques contorsions pour pointer les objets dans certaines directions.

Pour le transport, TITAN peut être démonté en deux parties en séparant la fourche du socle. Le tube et la fourche ne peuvent pas être détachés l'un de l'autre.
L'ensemble "Tube + Fourche" pèse 13,1 Kg
Le Socle pèse 17,4 Kg

Le tube de TITAN :
        Le tube de TITAN
        Le barillet de TITAN : C'est la partie du tube qui maintient le miroir principal.
        L'araignée de TITAN : C'est le support du miroir secondaire.
        Le chercheur de TITAN : Il est équipé d'un projecteur de réticule.
        L'articulation en déclinaison de TITAN
        Le mécanisme de déclinaison de TITAN : Il est motorisé.

La fourche de TITAN :
        La fourche de TITAN
        La pince de blocage en déclinaison de TITAN
        Le viseur polaire de TITAN

Le socle de TITAN :
        Le socle de TITAN : vue d'ensemble.
        Les pièces en bois du socle de TITAN
        Le secteur lisse de TITAN
        Les pièces mécaniques du socle de TITAN

        La lecture des coordonnées sur TITAN

Observation de l'éclipse de Lune du 3 mars 2007 avec TITAN

Observation du passage de Vénus devant le Soleil du 6 juin 2012 avec TITAN

Serge BERTORELLO
Retour à la page d'accueil

© Serge BERTORELLO : Tous les documents présents sur ce site sont protégés par les lois sur les droits d'auteur.
La reproduction et la diffusion de ces documents sont interdites sans le consentement de l'auteur.