Techniques d'astronome amateur
Télescopes en détails

Le porte oculaire à cabestan

Nous avons employé ce type de porte oculaire sur tous les télescopes que nous avons fabriqués à l'AMAS jusqu'à ces dernières années. Il s'agit d'un porte oculaire à cabestan qui accepte les oculaires de 2" (50,8mm) de diamètre et sur lequel nous pouvons monter un correcteur de champ (formule de ROSS à 2 lentilles).

De nos jours, la réalisation de photographies astronomiques se fait avec une caméra CCD ou un APN (appareil photographique numérique). Le porte oculaire à cabestan n'est pas adapté à ces nouvelles technologies car il ne permet pas de faire la mise au point sans rotation du capteur d'image. Je propose sur une autre page un système mieux adapté à l'utilisation des capteurs électroniques, il s'agit de notre porte oculaire reverse-crayford.

Pour réaliser des clichés au foyer de nos instruments, au temps de la photographe argentique, nous avions conçu un boîtier qui se plaçait directement dans ce porte oculaire. C'est pour cela que nous avons voulu qu'il soit peu épais et qu'il soit équipé d'un contre-écrou. Il s'agit d'un deuxième cabestan qui permet de bloquer la mise au point et d'annuler les jeux.

Nous l'avons conçu pour des télescopes ouverts à F/D=5 environ, il permet dans ce cas une mise au point très confortable.

Notez aussi que ce dispositif s'installe très facilement sur un tube de télescope à section carrée mais il me semble être inadapté aux tubes ronds.

Toutes les pièces qui le constituent sont usinées dans un alliage d'aluminium (A-G3 ou A-G5 de préférence). Nous les avons anodisées pour différentes raisons. Bien entendu, l'anodisation donne un meilleur aspect et permet une coloration noire des pièces, mais la principale motivation de ce traitement est bien plus importante. En effet, il n'est pas possible de visser une pièce d'aluminium dans une autre faite dans le même métal sans précautions. Sans anodisation, les pièces filetées en aluminium collent dès la première tentative de les visser l'une sur l'autre. Je tiens à vous alarmer sur ce point car ceux qui n'ont pas écouté cet avertissement ont pu vérifier par eux-mêmes qu'il est bien fondé...

Pour anodiser un élément en aluminium, il faut connaître la valeur de sa surface afin de pouvoir ajuster précisément le courant électrique. C'est pour cela que sur chaque dessin d'une pièce du porte oculaire j'ai indiqué sa surface.

D'autres procédés réalisent un traitement de la surface des pièces en aluminium suffisant pour notre usage (alodine, traitements chimiques divers...), je n'en ai pas l'expérience.

Chacun d'entre nous a coloré son porte oculaire comme bon lui a semblé. Moi-même, je n'ai pas coloré l'extérieur mais j'ai teint en noir les parties intérieures des pièces.

Le porte oculaire standard : Voici les pièces principales : la bague extérieure qui se fixe sur le tube de l'instrument, la bague vissante à cabestan et le contre-écrou à cabestan.

Le porte oculaire 27 : Ainsi équipé ce modèle convient aux oculaires de 27mm de coulant. Ce format est en voie de disparition.

Le porte oculaire 1"¼ : Celui-ci a été conçu pour le diamètre d'oculaire que nous rencontrons le plus aujourd'hui.

Adaptateurs pour oculaires NAGLER : Voici quelques accessoires que nous avons réalisés pour monter divers oculaires de NAGLER sur nos porte oculaires.