Techniques d'astronome amateur Physique et Astrophysique border=
Page suivante Changer de page Page précédente

La précession des équinoxes

4ième mouvement.

La précession des équinoxes correspond à un avancement séculaire de l’équinoxe de printemps sur la révolution de la Terre autour du Soleil (50" par an).

Emporté par ce mouvement, le point vernal (ou point gamma) progresse chaque année de l’Est vers l’Ouest pour faire le tour de l’équateur céleste en 25 780 ans. Le glissement de ce point de référence entraîne avec lui tout le système des coordonnées astronomiques. Quand on cite des coordonnées célestes, il faut donc toujours préciser à quelle année correspond l'équinoxe sur lequel sont basées ces coordonnées.

Exemple : l'étoile Véga (Alpha de la Lyre)
Coordonnées 1950 : α = 18h 35mn 14,655s // δ = 38° 44' 9,68"
Coordonnées 2000 : α = 18h 36mn 56,224s // δ = 38° 47' 1,10"

Glissement de l'équateur céleste par rapport à l'écliptique sous l'influence de la précession des équinoxes.
Les indications des mois sont relatives aux positions du Soleil.

Le jour de l'équinoxe de printemps, le Soleil est aligné avec le point γ. De nos jours c'est le 21 mars dans la constellation des Poissons. Pourtant les astrologues considèrent qu'à cette date le Soleil se trouve dans le Bélier. Cela signifie que les astrologues ne prennent pas en compte la précession des équinoxes alors que celle-ci a provoqué un décalage du point γ d'environ une constellation du zodiaque depuis que les croyances astrologiques ont été énoncées.


0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27
Physique et Astrophysique border=
Page suivante Changer de page Page précédente